Accueil > Vie associative et culturelle > Actualités > Interview de Benjamin REISS,

Interview de Benjamin REISS, auteur de BD talançonnais

Contenu de la page : Interview de Benjamin REISS, auteur de BD talançonnais

Pouvez-vous nous présenter SuperTokyoland ?
C’est une BD qui relate mes aventures au Japon, notamment mes expériences professionnelles de surveillant de pensionnat et d’assistant d’un auteur de Mangas. Je voulais raconter ce qui se passe quand on réside vraiment là-bas, les obstacles auxquels l’on peut être confronté : passer son permis, aller à l’hôpital, être au chômage… A partir du moment où l’on maîtrise la langue, les Japonais ne nous aident plus comme ils le font avec les touristes.

Comment s’est passé votre retour en France ?
Je suis rentré à Lyon en 2008. J’ai effectué pas mal de petits boulots notamment de l’animation d’ateliers d’initiation au Manga ce qui m’a permis de me consacrer à la réalisation de SuperTokyoland.

Sur quel projet travaillez-vous en ce moment ?
Avec un collectif d’une trentaine d’auteurs et illustrateurs, nous publions un mensuel sur l’histoire de Lyon et de sa proche région : « Les rues de Lyon ». C’est une BD de 10 pages qu’on tire à 3 000 exemplaires et qui marche très bien, beaucoup de gens s’intéressent à leur particularisme régional. On a des abonnements sur toute la France et à l’étranger. Des villes comme Annecy, Chambéry ou même Québec nous sollicitent pour faire le même travail chez eux.

Et vous êtes votre propre éditeur ?
Oui tout à fait, il y a un aspect militant dans ce choix. Nous en avions marre d’être payés des misères et de ne pas avoir la main sur le contenu. Nous avons cherché nos imprimeurs et nous assurons nous-mêmes la distribution dans les librairies lyonnaises. C’est génial car on dessine ce qu’on veut et on gagne enfin la vraie valeur de notre travail !